En construction
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Background des Kamis et Yokai Japonais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Izanami
ͽ♦ Admin ♦ͼ
|Déesse de la Mort|

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 15/08/2011
Âge : 29
Localisation : Japon

MessageSujet: Background des Kamis et Yokai Japonais   Lun 15 Aoû - 21:31

~.° Commencement °.~


A la nuit des temps, lorsque le monde lui-même n’était encore qu’un amas de matière chaotique, des entités divines surgirent et apparurent afin d’extirper la terre des ténèbres. Des paires de dieux se succédèrent progressivement, même si la plupart d’entre elles demeura silencieuse et absente une fois sa tâche accomplie. Seul leur nom demeure encore, bien qu’ils soient connus dans leur globalité et non au cas par cas. Ce sont les Kamiyonanayo (神世七代 , « Sept générations de dieux »). Seulement parmi ces sept paires, une seule a réellement eu une large influence sur l’époque qui nous préoccupe. Les derniers nés Izanami et Izanagi sont les générateurs de tout ce qui suivit, et leur destin singulier a précipité toute une dynastie dans une ère de conquête et prospérité sans précédent. Leur amour était passionnel et sans limites, c’était un sentiment comme seuls les dieux en sont capables, telle fut et est toujours la force de leur obsession l’un pour l’autre. Ils étaient capables de tout pour se protéger l’un l’autre, et l’avenir allait tristement le prouver. Leur union et leur mariage furent complexes mais heureux et ils donnèrent naissance aux îles qui forment le Japon, tout comme à de nombreuses autres divinités. Ainsi virent le jour les premiers Kamis, originellement des dieux associés aux vents et aux montagnes.

Cependant leur amour tout comme leurs chemins n’étaient pas destinés à continuer dans la même direction. Une tragédie qu’ils n’auraient pu imaginer une seule seconde se chargea de tout bouleverser. Alors qu’Izanami donnait naissance à son fils Kagutsuchi (軻遇突智), le Kami du feu sacré, elle fut brûlée vive par l’intensité de son pouvoir. Ivre de rage et de désespoir, Izanagi tua son enfant de ses propres mains afin de défendre son aimée. Toutefois il ne put empêcher l’inévitable et le bébé tout comme Izanami périrent dans cet épisode dramatique. Du sang répandu par le meurtre naquit une douzaine d’autres divinités, et des derniers râles de sang de la mourante naquirent deux kamis jumeaux liés au métal : Kanayama-biko et Kanayama-hime.
Le Lumineux fut dévasté par cette perte, mais seule la disparition de son épouse lui importait. Ce fut pour cette raison qu’il entreprit un voyage suicidaire au « Yomi No Kuni », le monde des morts, afin de littéralement arracher ce qui lui appartenait aux bras de la Mort. Néanmoins les choses ne sont pas aussi faciles...



~.° Enfers et Damnation °.~


Seule et perdue dans un monde ou la lumière n’existe pas, Izanami a erré longtemps en pleurant son fils perdu. Incapable de comprendre l’infanticide commis sous ses yeux elle perd la raison petit à petit et finit par manger la nourriture infernale, ce qui la lia inévitablement à ces terres désertes et hantées. Lorsque son époux vient la chercher, l’impatience le tenaille, le rendant incapable de respecter les règles basiques qui s’exigeaient en pareil endroit. Il mit donc le feu à l’une des dents de son peigne afin de distinguer sa route, espérant fiévreusement apercevoir le faciès de sa belle. Seulement ce qu’il aperçut n’avait plus rien à voir avec la beauté incomparable qu’il avait connue. Izanami était désormais flétrie et décomposée, subissant le sort ingrat de tous les défunts. Prisonnière d’une solitude qu’elle n’avait pas méritée, elle tenta par tous les moyens de convaincre son mari de demeurer à ses côtés afin de réparer son erreur. Celui-ci refusa pourtant d’être retenu au Yomi et il finit par la répudier, horrifié par sa nouvelle apparence et l’idée de devoir rester dans ce monde infect. Cet abandon et ce repli furent donc le coup de trop qui marqua leur séparation définitive.


~.° L’Ombre et la Lumière °.~


Furieuse par ce dénouement et se sentant trahie, Izanami le maudit et jura de prendre sa revanche. Se transformant en Yokai, un esprit démoniaque et tourmenté, elle promit qu’elle tuerait de ses mains un millier d’âmes tous les jours, décimant ainsi le peuple qu’elle avait jadis chéri. Izanagi quand à lui est parvenu de justesse à s’enfuir des enfers tout en scellant le passage afin qu’elle ne puisse pas en sortir. Depuis ce jour une guerre intestine et sempiternelle fut amorcée, donnant lieu au cycle de la Mort et de la Vie tel que nous le connaissons. Le Japon plus que n’importe quelle autre nation avait désormais conscience que tout être ne tenait qu’à un fil qui pourrait être arraché à n’importe quel moment dans une ire vengeresse. Et de fait dans l’ombre, les deux partis nouvellement apparus projetaient déjà leur nouvel essor…
Malgré le départ précipité de celui qui avait causé sa chute, Izanami ne comptait pas en rester là, pas plus qu’elle ne voulait laisser pareil méfait impuni. Reprenant aussi vite que possible ses esprits, elle décida de s’entourer de ceux qui comprenaient le mieux sa peine. Autour de cette divinité montant exponentiellement en puissance se dressèrent ses fils rejetés, Kagutsuchi et les jumeaux Kanayama. Même les plus puissants Yokai, les fantômes et autres démons maléfiques comprirent la légitimité de celle qu’ils ne tardèrent pas à considérer comme leur Maîtresse. Ce fut donc tout naturellement qu’ils lui prêtèrent allégeance, mettant leurs pouvoirs à son service.

Plus tard d’autres Yokai les rejoignirent, tout comme Fujin et Raijin, les frères jumeaux qui s’étaient entretués à cause de leur rivalité sans bornes. Ainsi protégée par une garde d’entités presque fanatiques de sa beauté retrouvée et de l’immensité de sa puissance, Izanami complote encore et encore, visant toujours plus haut. Son but ultime est de venger le mal qui lui a été injustement été fait, tout comme montrer à son mari que sa haine est aussi incommensurable que son amour. On raconte que les esprits voulant se venger des vivants alimentent volontiers son armée, dont les soldats sont immortels depuis qu’elle est devenue personnification de la Mort et Résurrection.

xxxxx

Izanagi de son côté est corrodé par les remords d’avoir perdu celle qui ne pourra jamais être remplacée en son cœur, peu importe le nombre d’amantes qu’il a connues en tentant de l’oublier. Cependant même s’il est encore aujourd’hui hanté par la vision du cadavre qu’il a trouvé au Yomi, il sait qu’il n’aura d’autre choix que de l’affronter si jamais elle tente de s’insurger contre lui. Qu’il continue de l’aimer ou non ne change pas qu’il ne peut la laisser bouleverser le cycle naturel, et qu’il doit également défendre son patrimoine ainsi que celui de ses enfants.
De fait, il a effectivement engendré une autre série de déités lorsqu’il est revenu dans le monde des vivants. Ce jour là, lorsqu’il s’extirpa des ténèbres et de la pourriture, il brûlait de se débarrasser de la souillure qui le maculait. Par conséquent il se dirigea vers un cours d’eau et se purifia. Lorsqu’il se déshabilla, de nombreux kamis virent le jour à partir de ses possessions. Cependant ce fut lorsqu’il se lava le visage que naquirent ceux qui deviendraient sa plus grande fierté et ses plus grands alliés : Amaterasu, Tsukuyomi et Susanoo, respectivement déesse du Soleil, dieu de la lune et dieu de l’orage.

Sachant qu’un grand affrontement risquait de voir le jour, Izanagi partagea son royaume entre ses trois enfants, voyant là une manière d’être sûr d’être prêt à le défendre. Ainsi il demeura en retrait, toujours seigneur de tout mais secondé efficacement par les siens. La colère et le chagrin n’avaient toujours pas disparu, et petit à petit il se rendit compte qu’il devrait vivre avec pour toujours. D’un autre côté il ne voulait pas que son jugement soit obscurci par le passé, et tenait à ce que la Vie puisse librement se développer sur son territoire, loin de la menace implicite de son épouse, qui n’avait pas encore mené d’offensive majeure. Il se mit alors à espérer que les armées de Kamis dressées par lui et par la triade des siens seraient suffisantes pour contenir les vagues des morts qui déferleraient tôt ou tard. Car bien que ses enfants doutent que cela arrive un jour à cause de leur arrogance, lui connaissait Izanami comme personne. Cette femme avait toujours été emplie de bonté et de naïveté, mais les enfers avaient terni son cœur, le rongeant de noir… Et si il y avait une chose de redoutable chez elle, c’était bien sa détermination.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ss-divinechapter.forumgratuit.org
 
Background des Kamis et Yokai Japonais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [BACKGROUND] Karak Azgal
» Nom japonais
» Du français au japonais!!!
» "Background"
» Un Background qui bouge !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Divine Chapter :: Background-
Sauter vers: